Le débat moral de la plume

 

Ma plume gratouille, ma plume démange, ma plume dérange. Ma plume a pris de l'audace. Elle se délasse désormais -que dis-je, elle se prélasse- dans les improbables successions d'émotions de personnages issus de nulle part, formant des textes inachevés, sans ligne directrice visible, simples bulles de salive écrites à la va-vite. Ma plume s'est pris les doigts dans un rythme mécanique -une action, un dialogue, une émotion, un dialogue ; bis repetitae placent. Et lorsque la répétition des inactions finit par la déranger, ma plume fait la moue, se roule en boule et boude. Le pourrait-elle, elle froisserait le document Word et le jetterait, vexée, par-dessus son épaule.
 
Car ma plume s'est mis en tête qu'elle était là pour écrire quelque chose. Que ses textes devaient non seulement être composés de jolis mots harmonieusement assemblés, mais qu'ils devait présenter une idée, non une émotion. Un message et non une réaction. Un débat plutôt qu'un éclat.
 
Alors ma plume boude, mécontente de n'avoir nul sujet à traiter. Irritée qui plus est de la critique littéraire d'un de ses textes à émotions, un de ces textes qui n'apportent pas plus de réponses qu'ils ne posent de question.
 
Ah, bien sûr, ma plume a dans la tête plein de jolies phrases, des accords chantants, des oxymores évidents, des rimes qu'elle fait crisser dans ses pensées. Mais à quoi bon de jolis mots s'ils n'ont rien à raconter ? Pourquoi donc créer des coquilles vides et les assembler, si ce n'est pour créer une oeuvre vide, un texte raté ?
 
Alors, contrariée, ma plume se rendort en attendant l'inspiration...
 

pensee

15/09/2012

Mentions légales et conditions d'exploitation

http://www.pollux-sautereau.com/ecrit/le-debat-moral-de-la-plume
Conditions d'utilisations définies à http://www.pollux-sautereau.com/mentions/legales
17/10/18