Effleurement

 

J'ai effleuré le bonheur, et il m'a échappé. Je ne le savais pas, rien ne m'y avait préparé, mais je l'ai reconnu tout de suite. Lorsque j'ai tendu la main vers lui, il s'est approché et m'a donné plein de rêves, d'espoirs, d'envies, d'instants. Puis il s'est soudain détourné et a poursuivi son chemin tranquille, me laissant désemparé en proie à mes pleurs. Depuis, nous communiquons de temps en temps. Je lui demande comment il va, il me répond le temps qu'il fait.

pensee

27/03/2008

Mentions légales et conditions d'exploitation

http://www.pollux-sautereau.com/ecrit/effleurement
Conditions d'utilisations définies à http://www.pollux-sautereau.com/mentions/legales
21/06/18